Développement durable et tendances conceptuelle en construction

Nom, Prénom : Patenaude, Mario
Affiliation (Université) : Université de Montréal
Programme : Doctorat en aménagement (Ph. D.)

Résumé  

L’industrie de la construction, avec ses méthodes de conception et de construction plutôt traditionnelles, comporte plusieurs problématiques organisationnelles, technologiques, économiques, mais aussi en lien avec la main-d’oeuvre, l’innovation et les impacts environnementaux. À cet effet, le paradigme du développement durable amène une remise en question des pratiques et des façons de faire de ce secteur et mène au déploiement de différentes tendances conceptuelles telles que le « bâtiment vert », « l’industrialisation de la construction », « la maximisation de l’utilisation de l’espace (petites superficies) » et « l’adaptabilité ». Suite à une présentation générale des objectifs, des caractéristiques et des avantages de chacune de ces approches, une analyse a été conduite afin d’identifier les progrès qu’il reste à faire pour atteindre les préceptes généraux du développement durable. Au niveau du bâtiment vert, cette analyse a permis de révéler certaines critiques au niveau des principaux outils de conception ou de certification (LEED®, BOMA-BESt, Novoclimatmc et ENERGY STAR®) : non-considération de la phase d’usage, emphase sur la performance énergétique, non-intégration de l’analyse du cycle de vie (ACV) et prise en compte inadéquate des critères environnementaux et sociaux. L’étude de l’industrialisation du bâtiment a permis de mettre en lumière le manque de rigueur au niveau des préoccupations environnementales, la considération incomplète de l’usager et de l’usage et une discordance au niveau des aspects économiques. Cette analyse sera également menée au niveau de la maximisation de l’espace et de l’adaptabilité (résultats à venir).

 

Partenaires



logo