ÉVÈNEMENTS / 2011

24e entretiens Jacques Cartier - Colloque "Économie du cycle de vie" Inscrivez-vous!

4 octobre 2011

Date : mardi 4  octobre 2011
Lieu :   Musée des Beaux-Arts de Montréal

Thème

La récente crise financière, combinée à l’évolution de la conscience collective en ce qui touche aux enjeux environnementaux, et à la pression grandissante sur les ressources, a favorisé l’émergence d’une nouvelle économie verte, basée sur des technologies plus propres, des produits et services plus respectueux de l’environnement et une répartition plus équitable des retombées économiques et sociales. Dans cette perspective, il est crucial de bien cerner le gain environnemental net apporté par ces nouveaux produits et services afin d’éviter les déplacements de problèmes et de cerner, par la même occasion, les enjeux sociaux et économiques qui y sont reliés. C’est ici qu’entre en jeu l’approche du cycle de vie.

Qu’est-ce que l’approche « cycle de vie »? Prônée par le Programme des Nations unies pour l’environnement (Initiative sur le cycle de vie), l’approche « cycle de vie » consiste en la prise en compte de tous les impacts environnementaux, sociaux et économiques liés à un produit ou à un service et ce, sur l’ensemble de son cycle de vie, c’est-à-dire de l’extraction des matières premières à la fin de vie. Également appelée « pensée du cycle de vie », cette approche vise à faire évoluer les modes de production et de consommation actuels vers des modes orientés vers une minimisation globale des impacts négatifs sur l’environnement et les ressources tout en maintenant ou en accroissant positivement les impacts économiques et sociaux. La popularité grandissante des produits « équitables » et « biologiques » constitue, entre autres, une manifestation concrète de ce courant de fond. Cette approche permet également aux dirigeants d'évaluer des projets, dans le respect du développement durable. L'approche « cycle de vie » s'appuie sur un ensemble d'outils dont la pierre angulaire est l'analyse du cycle de vie (ACV).  Normalisée à la fin des années 90 par l'Organisation internationale de normalisation (ISO) (normes ISO 14040 et suivantes), l'ACV est de plus en plus utilisée partout dans le monde par les grandes entreprises industrielles, les détaillants, leurs fournisseurs ainsi que par les gouvernements. Son application se fait à plusieurs niveaux, que ce soit pour la conception, le développement et la mise en marché de produits et services ou encore l'élaboration de lois, de réglementations et de politiques en matière de gestion des produits et d’approvisionnement. Toutefois, l’application de l’ACV repose sur une méthodologie en pleine évolution, des bases de données qui se multiplient un peu partout sur le plan international et qui n’ont pas toujours les qualités requises, et des certifications qui peu à peu émergent. Le colloque proposé vise à faire le point sur ces enjeux tant du côté québécois que du côté français. Il vise également à stimuler les échanges sur les bonnes pratiques et à susciter des partenariats.

PROGRAMME COMPLET